Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Rebondir après une cessation de paiements

Entrepreneurs

-

17/12/2020

C’est à l’ISC Paris que Jean-Baptiste a créé sa première startup, l’Orangerie de Paris. L’ascension est rapide : levées de fonds de 4,6 M€, 32 salariés, près de 2.5 M€ de C.A. Tout semblait sourire au jeune entrepreneur et à son associé. Pourtant en 2019 c’est la cessation de paiement...


Une période difficile mais riche d’enseignements que Jean-Baptiste partage avec nous en nous racontant les 15 mois qui ont séparé la vente de l’orangerie de Paris et la création de sa nouvelle startup Limzy. Un message de résilience particulièrement inspirant en ces temps incertains… 



15 mois

C’est le temps qu’il m’aura fallu depuis la reprise de l’Orangerie de Paris en septembre 2019 par le groupe Photo-Me (Photomaton) suite à une cessation des paiements, pour arriver au lancement d’une nouvelle aventure : Limzy !

4 mois, c’est le temps À VIDE

Il ne faut pas sous-estimer cette période. Le choc est brutal, tu passes d’une vie ultra speed ou tu gère tes équipes, tes clients et consommateurs, investisseurs, ou tu traites environ 200 mails par jour. Puis du jour au lendemain tu tombes à … inbox zéro et un schedule vide

Durant cette période je n’ai donc pas fait grand-chose à part chiller et regarder Netflix. J’ai pris du temps pour moi afin de voir mes proches, passer des appels, prendre des nouvelles, gérer la paperasse que je remettais toujours au lendemain, etc.

3 mois … dans le dark side

Prise de conscience à retardement, tout est fini !

Ça démarre par une perte de confiance en moi, un manque de repères, puis vient une rupture, suivie d’une grosse dépression amoureuse, et histoire d’être au top le premier confinement 2 semaines plus tard 

Assez bizarrement je tire beaucoup de positif de cette période car c’est elle qui m’a poussé à me reprendre en main. Je me suis servi de cette expérience pour améliorer ma résilience

Ce qui est bien quand tu as tout perdu c’est que tu n’as plus rien à perdre ;)


3 mois d’introspection

La première étape pour se remettre au top c’est de se poser les bonnes questions. Alors j’ai commencé par me remettre en question et à faire un gros travail sur moi-même. Le pire aurait été de tomber dans le déni. Qu’est-ce que j’aurais pu mieux faire avec l’Orangerie ? Ce que j’ai réussi et quand n’ai-je pas été honnête ? Qu’est ce qui m’a fait le plus kiffer, ou le moins ? Que devrais-je faire pour devenir une meilleure version de moi-même ? Quelle vision ai-je de mon avenir et comment faire pour réaliser cette vision ?

Durant cette période, j’ai voyagé (en France #Covid) pour trouver les bonnes réponses. Je me suis remis à lire et j’ai pris du temps pour moi.

5 mois, et maintenant ?

J’ai lancé ma nouvelle startup : Limzy !

https://www.limzy.fr/

En tant que CEO de l’Orangerie j’ai eu l’occasion de faire de nombreuses erreurs et d’être confronté à des problématiques que je n’avais pas imaginés. Et une entreprise c’est avant tout un couple entre associés. J’en ai fait les frais avec l’Orangerie. Puis la chance m’a souri et les planètes se sont réalignées

Je dois admettre avoir été regonflé à bloc dès cet été à la suite d’une magnifique rencontre avec la personne qui deviendra mon associé. Steeve Chevry ! A Players

Eureka ! Rapidement nous avons testé l’idée de créer une marketplace dont l’objectif est de proposer aux consommateurs des produits qui sont voués à être détruits ou à errer dans les bas-fonds des stocks en quête d’un avenir meilleur !

Destockage, fin de série, libération de l’espace de stock, approche de la date limite d’utilisation optimale etc.

Le problème de ces produits c’est qu’ils sont généralement disponibles en faibles quantités. Il nous fallait donc apporter une solution économique viable pour les valoriser.

Nous avons ainsi eu l’idée d’agir en tant que marketplace en nous pluggant directement avec les marques via leurs systèmes de e-shop.

Je raconte souvent que nous sommes sur un modèle à la croisée entre Veepee et To good to go

At scale. Pour vous donner une idée de la taille de ce marché, dites-vous qu’aujourd’hui en France 1 article sur 4 commandé en ligne est retourné, des dizaines de millions d’articles NEUFS finissent à la poubelle faute de solution … ;)

Pour les à-côtés, c’est surtout beaucoup de travail, de rigueur, de mises en place de process et une énergie folle ;)

Alors évidemment il y a beaucoup de choses à améliorer encore, mais soyez indulgents, on a tout fait avec moins de 1.000€ et on a beaucoup bootstrapper ;) Done is better than perfect

Pour découvrir Limzy : 

Limzy Homepage - Toutes vos envies aux meilleurs prix

www.limzy.fr


https://www.instagram.com/limzyapp/

https://www.facebook.com/LimzyMarketplace

https://www.linkedin.com/company/limzy/


* Voici quelques-unes de mes lectures que je recommande :

 Grandeurs et misères des stars du net

 Les 4 accords Toltèques (Best book)

 L’alchimiste (by Paulo Coelho)

 Human Machine (by Jean de La Rochebrochard)

 Une vie choisie (by Marc Simoncini -> my idol)

 L’art de la guerre (Sun Tzu)

 The hard thing about hard things

 Petit traité de manipulation à l’usage des honnêtes gens



476 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Entrepreneurs

Avec Vincent Marsaudon (ISC Paris 13), ne jetez plus vos meubles anciens !

photo de profil d'un membre

Charlotte Dubuc

12 novembre

Entrepreneurs

Maud Baudier (ISC Paris 2013) intègre l'incubateur WILLA by Paris Pionnières

photo de profil d'un membre

Charlotte Dubuc

06 novembre

Entrepreneurs

Edouard Fornas (ISC Paris 2012), fondateur de Nutri&Co, lève 4 millions d'euros !

photo de profil d'un membre

Charlotte Dubuc

04 septembre