/medias/image/21071603735c0693eb66c02.png
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

(Portrait) Maude Baudier (ISC 2013), serial entrepreneuse, elle s'attaque au tour de France et veut féminiser le sport !

Interview

-

25/03/2019

Bonjour Maude. Tu as quitté Robert Half pour te lancer dans le "serial entrepreneuriat". Peux-tu nous raconter ton parcours et quel a été le déclencheur ?

J’ai navigué dans plusieurs univers : marketing du luxe chez Christofle, business développement digital chez John Paul puis recrutement digital chez Robert Half. A chaque fois j’apprenais un nouveau métier et de nouvelles compétences.

L’après Robert Half a été le déclencheur pour moi. En 2017 j’ai été remerciée de mon poste ainsi qu’une partie de mon équipe et j’en ai profité pour réfléchir à ce qui me correspondait le mieux. J’ai pris conscience qu’un parcours en salariat ne me convenait plus et que j’avais besoin de prendre en main mes envies entrepreneuriales. 

En 2017 je préparais mon premier marathon, celui de Paris. C’était un gros challenge et à l’issue de cette épreuve j’ai eu envie de créer un petit quelque chose qui me rappellerait mon exploit. J’ai donc utilisé ma palette graphique pour créer mon premier design de course et en faire une affiche. L’engouement qui s’en est suivi sur les réseaux sociaux m’a poussé à développer cette idée réalisée sur un coin de table en vrai business model. C’est de là que Print Your Race est née.


Raconte-nous tes Startups 

A ce jour j’ai deux entreprises principales et un projet. 

- Ma 1ère entreprise, Print Your Race, propose aux sportifs une affiche décorative leur permettant d’immortaliser leurs exploits. (course familiale du week-end ou épreuves plus exigeantes comme le marathon, l’IronMan ou le trail). Depuis deux ans je fais travailler de jeunes graphistes freelance, j’ai développé une relation de confiance avec mon imprimeur sur l’ensemble de la gestion logistique et j’ai souscrit à des prestations de services issues de startups françaises. C'est important pour moi de développer l’emploi en France.

- Ma seconde entreprise est plus récente (mai 2018). Je l’ai cofondée avec Vanessa Mohli autours de la thématique du digital. Nous proposons un panel de services aux entreprises allant du community management, à l’analyse data issue de la veille digitale en passant par la sélection d’influenceurs. Notre objectif est simple : fournir aux entreprises une prestation digitale qui sort des sentiers battus tout en respectant leurs valeurs. Nous avons déjà eu la chance de travailler avec Décathlon, Tech Rocks, Ayre Media et Dalia. 

- Mon dernier « bébé » concerne le sport et sa féminisation. En commençant la course à pieds je n’ai pas trop ressenti de différence entre les femmes et les hommes car sur ces courses les ratios sont à peu près équilibrés. Mais en passant dans l’univers du cyclisme je me suis pris une véritable claque. Ce sport était trusté par les hommes et conditionné pour les hommes. Être une femme voulait automatiquement dire « moins capable que » dans la tête de beaucoup de pratiquants. C’est en prenant le départ de l’Étape du Tour, l’une des principales cyclosportives de France, que j’ai réalisé cette différence de mentalité. Étant en binôme sportif avec Vanessa, nous avons décidé de monter le concept Les Bornées avec pour objectif de féminiser un peu plus chaque jour le sport en France, et plus particulièrement le cyclisme. Nous sommes maintenant à la tête d’une communauté de sportives/sportifs passionnés et investis dans la féminisation.


En plus d'être entrepreneur, tu es une grande sportive, tu as vraiment fait une étape du tour de France  ?

Oui, en 2018 j’ai fait ma première cyclosportive. L’Étape du Tour c’est chaque année un nouveau parcours réalisé par des amateurs sur les traces des cyclistes professionnels. L’année dernière j’ai donc pris le départ du fameux Annecy-Le Grand Bornand en passant par des cols extrêmement exigeants tels que le Plateau des Glières. 

Au total je reste encore avec un petit palmarès :

-Deux marathons : Paris en 2017 (en 3h56) et Milan en 2018 (en 3h40) ;

-Une cyclosportive avec l’Etape du Tour en 2018 ;

-Un triathlon court à Chantilly en 2018 (4efemme dans ma catégorie) ;

-Plusieurs 10km et trois semi-marathon

En 2019 je serais à nouveau sur la ligne de départ de l’Etape du Tour avec toute l’équipe Les Bornées, mais mon gros challenge sera l’IronMan de Nice, mon tout premier. 


Tu as développé "les Bornées" une initiative engagée pour féminiser le cyclisme, raconte nous !
Le projet Les Bornées part d’un constat simple : en France seulement 5% de femmes participent à des compétitions en cyclisme et 10% sont licenciées à la Fédération Française de Cyclisme. Pourtant, une grande majorité des femmes savent faire du vélo. Pourquoi il y a-t-il donc autant de pratiquants hommes et si peu de pratiquantes femmes ? C’est en partant de ce constat (et de quelques réflexions misogynes) que nous avons décidé de monter ce projet. 

Notre objectif est de regrouper une communauté de sportif autours de cette notion de féminisation tout en leur apportant un cadre permettant la mise en avant de nos valeurs. Les Bornées ce n’est pas un projet pour et par les femmes, c’est un projet pour la mixité et l’égalité prônées par des femmes et des hommes. Car c’est en regroupant et non pas en divisant que nous obtiendrons des résultats. 

Cette année, nous prendrons le départ de l’étape du tour 2019 avec une équipe de sportives et sportifs sélectionnés afin qu’ils apportent de la visibilité au projet. Mais ce n’est pas tout. Nous sommes également en train de monter une communauté d'ambassadeurs dans la plupart des grandes villes françaises. Notre objectif ? Avoir tous les week-ends des sorties organisées qui permettront aux femmes et aux hommes de rouler et de progresser ensemble.  


En quoi les Alumni peuvent t’aider dans ton projet ?

Le soutien du réseau Alumni pour mon projet de féminisation du sport serait un énorme plus ! Nous sommes actuellement à la recherche de sponsors pour notre maillot de l’édition 2019 de l’Etape du Tour. Il sera porté par une équipe de 30 personnes dont Séverine DESBOUYS (ancienne championne de France) et 6 influenceuses. De quoi donner une belle visibilité à la marque tout en soutenant une cause qui prône l’égalité des femmes dans le sport ! 

L’ensemble des fonds récoltés financeront le projet Etape du Tour 2019 et des sorties hebdomadaires à destination des femmes dans les principales villes de France. 

Si vous souhaitez vous associer à Maude pour ce beau projet, ou simplement l’encourager, n’hésitez pas à la contacter ! maude.baudier@lesbornees.com


Ton conseil aux Etudiants/Alumni qui voudraient créer leur entreprise ?

Créer son entreprise demande beaucoup de qualités/compétences parmi lesquelles : la rigueur, la détermination, la créativité, le sang-froid, l’audace, la capacité à se remettre en question et l’humilité. 

Ces compétences on les obtient à force d’expériences, d’échecs et de rencontres. 

Les principaux impairs à ne pas commettre sont à mon avis de se lancer trop vite, de ne pas réfléchir à son business model, de ne pas connaitre son marché et de ne pas bien s’entourer (je conseille de ne jamais mélanger le professionnel et le personnel).

Qu'est-ce que t'a apporté ton cursus à l'ISC Paris ? 

L’ISC m’a donné plusieurs opportunités : 

- La première via le système associatif qui permet de mettre en application certaines compétences de façon concrètes mais aussi d’appréhender les premiers enjeux sociétaux et humains que l’on retrouve en entreprise. 

- La seconde serait la flexibilité de l’emploi du temps grâce à laquelle j’ai pu cumuler plusieurs jobs étudiants et me faire un CV bien rempli avant même d’être sur le marché du travail. Grâce à cela j’ai immédiatement trouvé un emploi à la sortie de l’école.

- La dernière serait la diversité des matières enseignées qui sont utiles lorsque l’on devient entrepreneurs car au début il est difficile de se payer un comptable et autres prestations de services. On fait tout soit même et avoir de bonnes notions dans l’ensemble des pôles de compétences d’une entreprise est un plus. 


Un dernier mot ?

Comme disait Pablo Picasso « L’action est la clef fondamentale de tout succès » 


Vous souhaitez en savoir plus sur les startups/projets de Maude ?

Pour en savoir plus sur Print Your Race (affiches sportives) : www.print-your-race.comcontact@print-your-race.com

Pour en savoir plus sur LBDC (agence digitale) : www.lesborneesdigitalcompany.commaude.baudier@lesbornees.com

Pour en savoir plus sur Les Bornées (féminisation du cyclisme) : www.lesbornees.commaude.baudier@lesbornees.com


IN ENGLISH PLEASE!


Hello Maude. You left Robert Half to get into "serial entrepreneurship". Can you tell us about your journey and what triggered it?

I have sailed in several worlds: luxury marketing at Christofle, digital business development at John Paul and digital recruitment at Robert Half. Each time I learned a new job and new skills.

The post-Robert Half was the trigger for me. In 2017 I was fired from my position and part of my team and I took the opportunity to think about what suited me best. I became aware that a career as an employee no longer suited me and that I needed to take charge of my entrepreneurial desires. 


In 2017 I was preparing my first marathon, the one in Paris. It was a big challenge and at the end of this event I wanted to create a little something that would remind me of my achievement. So I used my graphic palette to create my first race design and make it into a poster. The resulting craze on social networks led me to develop this idea, which was realized on a corner of the table as a real business model. That's where Print Your Race was born.


Tell us about your Startups 

To date I have two main companies and a project. 

- My first company, Print Your Race, offers athletes a decorative poster that allows them to capture their achievements. (family weekend race or more demanding events such as marathon, IronMan or trail). For the past two years I have been working with young freelance graphic designers, I have developed a relationship of trust with my printer on all logistics management and I have subscribed to services provided by French startups. It is important for me to develop employment in France.


- My second company is more recent (May 2018). I co-founded it with Vanessa Mohli around the theme of digital. We offer a range of services to companies, from community management to data analysis from digital monitoring and influencer selection. Our objective is simple: to provide companies with a digital service that goes beyond the beaten track while respecting their values. We have already had the opportunity to work with Decathlon, Tech Rocks, Ayre Media and Dalia. 


- My last "baby" is about sport and its feminization. When I started running I didn't feel much difference between women and men because the ratios on these races are more or less balanced. But as I moved into the world of cycling, I got a real slap in the face. This sport was enjoyed by men and conditioned for men. Being a woman automatically meant "less capable than" in the minds of many practitioners. It was by starting the Tour Stage, one of the main cyclists in France, that I realised this difference in mentality. Being in sporting partnership with Vanessa, we decided to set up the Les Bornées concept with the aim of making sport in France, and more particularly cycling, a little more feminine every day. We are now at the head of a community of passionate sportsmen and women who are committed to feminization.


In addition to being an entrepreneur, you are a great sportswoman, you really did a stop on the Tour de France?

Yes, in 2018 I did my first cycling event. The Tour Stage is every year a new route created by amateurs in the footsteps of professional cyclists. Last year I started from the famous Annecy-Le Grand Bornand via extremely demanding passes such as the Plateau des Glières. 

In total I still remain with a small list of achievements:

-Two marathons: Paris in 2017 (in 3h56) and Milan in 2018 (in 3h40);

-A cyclosportive with the Tour Stage in 2018;

-A short triathlon in Chantilly in 2018 (4th woman in my category);

-Several 10km and three half-marathons


In 2019 I would be back on the starting line of the Tour Stage with the whole Les Bornées team, but my big challenge will be the IronMan of Nice, my very first. 

You have developed "Les Bornées" an initiative to make cycling more feminine, tell us about it!

The Les Bornées project is based on a simple observation: in France only 5% of women participate in cycling competitions and 10% are licensed by the French Cycling Federation. Yet, a large majority of women know how to ride a bike. Why are there so many male practitioners and so few female practitioners? It is on the basis of this observation (and some misogynistic reflections) that we decided to set up this project. 


Our objective is to bring together a community of athletes around this notion of feminization while providing them with a framework to promote our values. Les Bornées is not a project for and by women, it is a project for diversity and equality promoted by women and men. Because it is by grouping and not dividing that we will achieve results. 


This year, we will start the 2019 round stage with a team of selected sportsmen and sportswomen so that they can bring visibility to the project. But that's not all. We are also building a community of ambassadors in most major French cities. Our objective? Have organized outings every weekend that will allow women and men to ride and progress together.  


How can Alumni help you in your project?

Support from the Alumni network for my project to feminize sport would be a huge plus! We are currently looking for sponsors for our 2019 edition of the Tour Stage jersey. It will be carried by a team of 30 people including Séverine DESBOUYS (former French champion) and 6 influencers. This will give the brand a high profile while supporting a cause that promotes women's equality in sport! 


All the funds raised will finance the 2019 Tour Stage project and weekly outings for women in the main cities of France. 

If you would like to partner with Maude on this beautiful project, or simply encourage her, feel free to contact her! maude.baudier@lesbornees.com


Your advice to Students/Alumni who would like to start their own business?

Creating a business requires many qualities/competencies, including: rigour, determination, creativity, composure, audacity, the ability to question oneself and humility. 

These skills are obtained through experience, failure and encounters. 

The main mistakes not to make are in my opinion to start too quickly, not to think about your business model, not to know your market and not to surround yourself well (I advise never to mix professionals and staff).


What did your course at the ISC Paris bring you? 


ISC Paris gave me several opportunities: 

- The first is through the associative system, which makes it possible to apply certain skills in a concrete way, but also to understand the first societal and human challenges that exist in companies. 

- The second would be the flexibility of the timetable thanks to which I was able to accumulate several student jobs and make a well-filled CV before I even entered the job market. As a result, I immediately found a job after school.

- The last one would be the diversity of the subjects taught, which are useful when you become an entrepreneur because at the beginning it is difficult to afford an accountant and other services. You do everything yourself and having good knowledge in all the skills areas of a company is a plus. 


Any last words?

As Pablo Picasso said, "Action is the fundamental key to any success" 


Would you like to know more about Maude's startups/projects?

For more information on Print Your Race (sports posters): www.print-your-race.com

For more information about LBDC (digital agency): www.lesbornees.com

For more information on Les Bornées (feminisation of cycling): www.lesbornees.com


Translated with www.DeepL.com/Translator







1490 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Interview

(Portrait) Stéphane VALET (ISC Paris 03), Ambassadeur ISC Paris Alumni pour la région Rhône Alpes et Président de Cairn Group

User profile picture

Charlotte Dubuc

21 octobre

Interview

Maude BAUDIER (ISC Paris 2013) intègre le programme Plateform A d'adidas à STATION F !

User profile picture

Charlotte Dubuc

14 octobre

Interview

[Startup] Nicolas JUNCO (ISC Paris 2015) : ses pailles en bambou seront le tube de l'été !

User profile picture

Charlotte Dubuc

09 juillet