Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

"La crise du covid-19 va accélérer la décentralisation des espaces de travai" Tribune d'Antoine LANTER (ISC Paris 2002) CEO de Coworklib

Dans la presse

-

09/04/2020

Tribune d'Antoine LANTER (ISC Paris 2002), CEO Coworklib sur LinkedIn


Pourquoi la crise du covid-19 va accélérer la décentralisation des espaces detravail


C'est une réalité, la crise du #coronavirus signe un non-retour sur le #télétravail et les outils de #travailàdistance. Mais dès la fin du déconfinement, nous allons également voir arriver la #décentralisation du travail et un retour progressif et par petits groupes dans des espaces de #coworking de proximité. 


Avant même la fin du coronavirus, on parle déjà de la fonte du permafrost qui pourrait libérer des virus inconnus... En clair, nous redouterons longtemps l'arrivée d'une épidémie au sein d’un même espace de travail, imposant la fermeture totale du lieu de travail commun à tous les salariés de l’entreprise.

C’est un changement total de paradigme des environnements de travail, car avant le covid-19 la tendance était au regroupement de tous les salariés de l’entreprise au sein d'un immeuble ou d’un campus.

(Et nous ne parlons pas aujourd’hui des grèves ou autres éléments pouvant modifier nos habitudes du quotidien…)


La solution est dans la décentralisation

Même pour les plus petites entreprises, la notion de siège social comme lieu de regroupement central va évoluer. Il va devenir un camp de base de passage et le travail va se répartir sur différents lieux adaptés aux usages de chacun.

Le travail nomade, qui balbutiait avant la crise, va devenir la norme, à l’instar des outils et des mentalités qui ont radicalement évolué pendant le confinement.


L’ère des espaces de coworking

A court terme, la solution simple et rapide est de répartir le travail entre le home office et les tiers lieux comme les espaces de coworking. Ces derniers vont permettre aux salariés de sortir de chez eux pour retrouver un cadre de travail inspirant et motivant, ou de retrouver leurs collègues en petits groupes de travail.

Certes, les tiers lieux comporteront toujours des risques sanitaires, mais ils seront limités à certains groupes de travail de l’entreprise. Il y aura moins de tentations de passer outre les barrières de sécurités sanitaires ou de gestes amicaux en ayant davantage d’inconnus autour de soi.


Trouver la bonne distance entre présentiel et le télétravail : le multi-sites management

La décentralisation du travail va nécessiter des outils d’organisation spécifiques pour conserver la transversalité et les interactions entre les métiers, et au sein même des différents départements. 


250 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Dans la presse

General manager de Bragard USA, Ludovic Sabot (ISC Paris 96) et ses multiples talents

photo de profil d'un membre

Charlotte Dubuc

04 décembre

Dans la presse

Coralie Héritier (ISC Paris 95) : "Les femmes dans la cybersécurité sont un enjeu crucial de demain !"

photo de profil d'un membre

Charlotte Dubuc

16 novembre

Dans la presse

Donner les clés du numérique aux filles dès l’enfance

photo de profil d'un membre

Charlotte Dubuc

20 octobre