/medias/image/21071603735c0693eb66c02.png
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Françoise Le Poulichet (1992) : une marathonienne contre le diabète

Interview

-

11/05/2012

L’année de la sortie de Françoise Le Poulichet de l’ISC est une année de crise dans sa spécialité, l’audit : faute de trouver un emploi, Françoise suit donc un DESS de commerce extérieur à la Sorbonne, centré sur l’Europe de l’Est. Elle fera ses stages en Pologne, par l’intermédiaire de l’AIESEC. Puis elle intègre les laboratoires St Ives, filiales d’un groupe de cosmétique américain. Alberto Culver les rachète en 1995. « On m’a proposé de partir pour six mois au Royaume-Uni… dix sept ans plus tard j’y suis encore ! » Françoise devient chef de produit, fait un séjour à Milan pour relancer une filiale.

Elle quitte Alberto Culver en octobre 2007, découvre une annonce du laboratoire Roche qui recherche un responsable de marque. « Je venais de la cosmétique, note Françoise, et je ne connaissais rien à la pharmacie. » Mais Françoise en sait beaucoup plus qu’elle ne croit. « A l’âge de 19 ans, quand je faisais ma première année de prépa, on m’avait diagnostiqué un diabète de type 1. J’ai découvert que j’utilisais les produits Roche pour me soigner. Je leur ai écrit que j’avais une bonne expérience de consommatrice… et ils m’ont recrutée !» Outre cet atout personnel, Roche est très intéressé par l’expérience des marques internationales acquise par Françoise chez Alberto Culver. « La majorité de l’activité « diabète » concernait les dispositifs qui calculent le taux de glycémie. J’en fais la pub, la communication client. Lorsqu’une nouvelle plateforme de test est apparue, le lancement sur les trois réseaux, pharmacie, clients-patients, et hôpitaux m’a été confié. »

Depuis mai 2010, Françoise a pris en charge le marketing de tous ces produits… avec modestie : « Je viens du marketing classique, et il me faudra bien vingt ans d’apprentissage pour conquérir le milieu de la santé ! » Mais ça ne l’effraie pas. « En m’apportant une vision généraliste et cependant approfondie de tous les métiers de l’entreprise, l’ISC m’a permis de saisir les opportunités à chaque fois qu’elles se sont présentées.» Françoise déclare n’avoir jamais été entravée par sa maladie, et elle le prouve à petites foulées. « J’aime courir. J’ai participé à deux marathons, à Paris puis à New York. Lors du  premier j’ai eu le tort de faire une halte à mi parcours et le redémarrage a été plutôt difficile – mais lors du second j’ai parfaitement géré mon diabète... »

Une belle histoire de volonté, qui en dit beaucoup sur le dynamisme et la capacité d’adaptation des Diplômés de l’ISC Paris ! 

1693 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Interview

Maude BAUDIER (ISC Paris 2013) intègre le programme Plateform A d'adidas à STATION F !

User profile picture

Charlotte Dubuc

14 octobre

Interview

[Startup] Nicolas JUNCO (ISC Paris 2015) : ses pailles en bambou seront le tube de l'été !

User profile picture

Charlotte Dubuc

09 juillet

Interview

Christophe DELMAS (ISC Paris 2010) : avec swiimo, il veut changer les usages de l'immobilier !

User profile picture

Charlotte Dubuc

01 avril